27 nov. 2019 - 17 janv. 2020 Nancy (France)

RÉSULTATS

RÉSUMÉS DES PROJETS :

 

ADVENANCE :
Il fixe pour objectif d’étudier l'héritage des propriétés sémantiques à travers les catégories lexico-grammaticales, par l’observation de l'appariement des formes terminées par -ant et -ance (adjectifs, verbes et noms). Il sera fondé dans un premier temps sur l'analyse des propriétés morphosyntaxiques et sémantiques des unités lexicales du français, puis complété par l’étude des données de l’espagnol, et de l’italien. Ces données seront repérées dans des ressources telles que corpus (notamment FrCoW) et dictionnaires. Les objectifs finaux du projet sont doubles : progression des connaissances fondamentales et création d'un lexique trilingue annoté, qui pourra être diffusé en libre accès sur une plateforme (par exemple : ORTOLANG, CENHTOR).

AGER

CINETRANSPOL

CREACOLCIN :
Le projet « Création collective au cinéma en Afrique et au Moyen Orient : activités techniques et créatives au prisme du genre et des générations » du réseau HESCALE (Histoire, économie, sociologie des cinémas d’Afrique et du Moyen-Orient) ambitionne de mener une recherche par le biais d’une enquête auprès des personnes oeuvrant dans des activités techniques et créatives au cinéma (production, 1er assistanat, direction photo, ingénierie du son, décors et montage). Il s’agira de comprendre les termes dans lesquels ces acteurs et actrices décrivent leur rapport au cinéma, leur activité, leur parcours, et les modalités de leur maintien de cette activité dans des secteurs de taille très différentes mais toujours fragiles, avec un engagement de l’État fluctuant. Fondée sur des terrains d’enquête menés par pays, cette recherche innovante interrogera la façon dont le genre et la génération affectent le rapport au cinéma et les stratégies d’un ensemble plus large (au-delà de la réalisation) d’acteurs et actrices qui s’y consacrent.

Le projet DISTRIM déposé à l’ANR porte sur les normes distributives effectives qui découlent de l’articulation entre, d’une part, les normes qui structurent les lois visant la réduction des inégalités et, d’autre part, les normes individuelles, déontologiques et morales, mobilisées par  les agents en charge d’appliquer ces lois. Deux champs d’étude seront retenus dans le projet : la fixation du montant des aides attribuées aux personnes âgées dépendantes par les équipes APA (allocation personnalisée d’autonomie) et celle des pensions alimentaires pour enfant par les magistrats en cas de divorce. Le projet a pour ambition de contribuer à renouveler l’évaluation ex ante des politiques publiques. Il propose de prendre comme objet le comportement des agents qui mettent en oeuvre les lois et notamment de développer une infrastructure innovante constituée de larges panels de professionnels (juges et travailleurs sociaux). Ces panels de type lab in the field seront utilisés pour tester des modèles de décisions identifiés à partir d’analyses économétriques. 

Le projet HODAYOT a pour objectif la réalisation d’une édition critique digitale et collaborative des rouleaux des Hymnes (Hodayot) retrouvés à Qumrân entre 1947 et 1952. Ces manuscrits hébreux datant du tournant de notre ère sont des témoins capitaux pour comprendre l’histoire du judaïsme ancien et du christianisme primitif. Le projet interdisciplinaire impose l’articulation de deux volets : (1) une édition critique des Hymnes et (2) la création d’une plateforme digitale permettant la publication et l’exploitation des données. Cette plateforme se caractérisera par : (1) l’ouverture du modèle tant dans la conception de la plateforme que dans la mise à disposition des données de la recherche ; (2) l’utilisation d’un modèle de données multiplateformes (collaboration avec d’autres plateformes similaires) ; (3) la reproductibilité du modèle mis à la disposition des chercheurs ; (4) la dimension collaborative qui permettra un développement autonome de la plateforme au terme du projet. Enfin, à terme, le projet servira d’incubateur pour monter un projet plus important relatif à l’édition digitale de manuscrits hébreux (projet ANR/DFG et ERC 2021).

INTERSOINS
Le projet vise à analyser, au sein d’un territoire, les nouvelles formes de coordination des professionnels de santé autour du parcours de soins du patient. Les pouvoirs publics attendent beaucoup de ces nouvelles formes, prévues par la Loi « Ma Santé 2022 » - notamment des Equipes de Soins Primaires (ESP), des Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP) et des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS). Celles-ci visent une meilleure organisation territoriale des soins incluant tout type d’exercice professionnel ainsi qu’une prise en charge plus « holistique » du patient. Cette étude cherche à interroger, à partir de ces trois cas, les modalités juridiques, financières et organisationnelles de la coordination, afin de mettre en évidence les conditions favorisant le développement de la coordination mais aussi les dilemmes et freins rencontrés, notamment du point de vue du parcours-patient.

LESPLANTES

Toute l'information de ce projet avec l'interview de Marie ROTA - Responsable scientifique.
http://irenee.univ-lorraine.fr/fr/interview-de-marie-rota-projet-de-recherches-sur-les-plantes-2020-2021?fbclid=IwAR1xjwo6svmRBkaOf6p3StB838iZCYWQPKm4xpBCbblmZu0oVMMAqUlvv38

MONDEVE
Depuis quelques années, la Pédagogie Montessori (PM) connaît un regain d’intérêt assez fort en France. La revue de la littérature que nous avons réalisée indique que peu d’études expérimentales ont été menées en France. Ainsi, le projet MONDEVE se fixe trois objectifs. Le premier consiste en la poursuite et le renforcement d’une recherche expérimentale concernant les effets de la PM sur le développement et les apprentissages des enfants en école maternelle. Le deuxième objectif vise à étudier les croyances et les pratiques des enseignants et des éducateurs concernant la PM dans trois pays européens (France, Luxembourg et Suisse). Le troisième objectif consiste en l’élaboration d’un protocole expérimental pour mettre en place une recherche expérimentale et longitudinale comparative entre les trois pays.

OCCURD
Nous entendons fédérer des chercheur.es en histoire du droit, des sciences sociales, de l’économie et des sciences exactes, afin de (i) favoriser la poursuite de certaines enquêtes archivistiques et mutualiser les sources ainsi collectées, (ii) reconstituer des trajectoires académiques jusqu’à l’immédiat après-guerre, (ii) comprendre la variété des comportements adoptés par les savants et universitaires en fonction des contextes d’oppression auxquels ils seront confrontés, (iii) examiner le fonctionnement de certaines institutions académiques sous l’Occupation, (iv) montrer comment certains champs disciplinaires se sont reconfigurés sous les effets de la puissance occupante et du régime de Vichy. Pour ce faire, un séminaire sera mis en place, en prévision d’une journée d’étude au Mémorial de Caen à l’horizon 2021. La préparation d’un ouvrage collectif sera également envisagée à moyenne échéance.

MULTISCIENCES
Une science autre, radicalement différente de la nôtre mais néanmoins aussi efficace que la nôtre, aurait-elle pu ou pourrait-elle advenir ? Telle est, formulée au niveau le plus général, la question philosophique que le projet vise à explorer, en se focalisant premièrement sur le cas des sciences de la nature, et en mobilisant les principales disciplines des SHS qui interrogent ces sciences dans une perspective réflexive (philosophie des sciences, histoire des sciences, sociologie et ethnologie des sciences). L’exploration sera interdisciplinaire et mobilisera les meilleurs spécialistes internationaux des thèmes associés à la question. Elle aboutira vraisemblablement à déplacer un certain nombre d’idées dominantes à propos de la science et de l’éducation scientifique – idées qui semblent aller de soi dans notre monde mais qui, à l’examen, ne vont nullement de soi.

PERIPERE
Selon l’OMS, la carence en folates et B12 est en priorité de niveau 2 au niveau mondial, les femmes en âge de procréer faisant l’objet de recommandations spécifiques. Les carences paternelles, fortement reliées aux habitudes de vie et à l’environnement, ne font l’objet d’aucune recommandation. Ce constat illustre combien les pères sont effacés de politiques publiques se concentrant sur les corps des mères. C’est cette zone d’ombre que notre recherche se propose d’explorer en développant une approche articulant l’épigénétique nutritionnelle, la biologie cellulaire et la toxicologie d’un côté (laboratoire NGERE, UL) et l’anthropologie et la sociologie de l’autre (2L2S). Elle entend en particulier : 1) identifier les visions et les pratiques que des pères, issus de milieux sociaux contrastés et d’âges divers et engagés dans des projets d’enfant, ont à la fois de leur alimentation (comme moyen d’exprimer leur « masculinité », de « négocier des passages d’âge », d’augmenter leur « capital santé ») et de leur place dans la conception ; 2) mettre en relation les profils sociaux des pères enquêtés et des mesures toxicologiques et biologiques faisant état de leur carence en folate et des méthylations de leur ADN1. Les résultats de notre étude pourront contribuer à l’élaboration de nouvelles recommandations hygiéno-diététiques des futurs pères tout en participant de manière originale aux nouvelles études en sciences sociales (sociologie et anthropologie notamment) sur la paternité en France et en Europe.

RESILEST
A travers une approche interdisciplinaire, ce projet porte sur objet de recherche particulièrement sensible, les sites de dark tourism (i.e. les sites liés à la mort et à la souffrance), en étudiant leur résilience dans le temps. En fonction de la distance temporelle entre le moment où a eu lieu le drame jusqu’à aujourd’hui, de multiples questions se posent sur la résilience de ces sites, en termes de préservation des traces du passé, d’empreinte et d’évolution paysagère ou encore de catégorisation en tant que site touristique. Il s’agit alors de comprendre les enjeux liés à la résilience de ces sites de tourisme dans le temps, en prenant pour exemple les sites situés dans le Grand Est (Verdun, les grands cimetières comme Dinozè, Sedan, Struthof, les sites du Vauquois/Montfaucon d’Argonne, etc.).

RECRET
L’étude des inondations et des sécheresses constitue un enjeu majeur dans le cadre de la gestion de la ressource en eau et des risques qui lui sont associés. Or, une des difficultés liées à la connaissance de ces épisodes extrêmes réside dans le manque de données sur le long terme. L’objectif de ce projet est d’établir, à partir d’archives instrumentales, documentaires et sédimentaires, une chronologie des crues et des étiages qui se sont déroulés dans le bassin versant de la Moselle au cours des derniers siècles. Il s’agit d’un projet pluridisciplinaire impliquant des géographes, historiens du climat, géochimistes. Ce projet requiert la mise en place d’une base de données pour l’archivage et le partage des données et documents consultés. Cette base de données en accès libre sur internet constituera une source d’information pouvant intéresser tous les chercheurs impliqués dans l’histoire du climat, mais aussi le grand public.

TRAVFIN
Ce projet scientifique interdisciplinaire vise à étudier les interdépendances, l’impact des mutations et des dynamiques économiques, sectorielles et réglementaires sur l’économie de la Grande Région, et plus spécifiquement sur les travailleurs transfrontaliers, notamment en période de crise.

A travers la coopération de trois laboratoires majeurs de la recherche en économie et en gestion de la Grande Région (BETA, CEREFIGE et CREA), d’un laboratoire parisien (CES) et d’un laboratoire suisse (IRENE), ce projet interdisciplinaire vise à appréhender plusieurs questions de recherche : les interrelations entre l’activité financière du Luxembourg (et l’instabilité financière) et les travailleurs frontaliers ; ces mêmes interrelations dans une logique comparative, avec la Suisse ; Brain Drain/Brain Gain et trajectoire des diplômés de l’Université de Lorraine ; Télétravail et « coworking » dans la Grande Région ; et enfin, la localisation des activités financières et l’emploi en Europe.

L’objectif du projet THERMENVIE est l’évaluation des représentations sociales de la population générale grand-nancéienne sur le concept de bien-être environnemental dans un contexte de cure thermale. La méthode de cette étude interdisciplinaire sera observationnelle, prospective, monocentrique. Le matériel sera constitué de questionnaires et d’entretiens semi-directifs (45000 personnes questionnées). Les résultats attendus : saisir les souhaits d’actions à mettre en oeuvre afin de promouvoir une conception holistique du thermalisme et, in fine, adapter l’offre de soins préventive, curative et de réhabilitation dans le champ de la médecine thermale ainsi que 

Personnes connectées : 1